Partir un Jour

06 septembre 2019

Ecosse, bientôt la fin de la conduite

Dernièrement, j'ai assisté à un séminaire en Ecosse consacré à l'innovation. De tous les événements que j'ai à couvrir, c'est toujours ceux consacrés à l'innovation que j'attends avec le plus impatience, car cela me permet de voir quelles tendances qui vont débarquer dans notre quotidien. Et celle qui m'a vraiment grisé durantlors de cette manifestation, ce sont les véhicules sans chauffeur. Les premiers transports autonomes apparaissent dans le paysage urbain. S'ils ne sont pour le moment qu'en phase de test, l'intérêt qu'ils inspirent chez les politiques démontre qu'ils vont se déployer à plus grande échelle. Le réseau routier de I-Robot est en passe de devenir réalité.
Je dois dire que j'ai pensé pendant des années que la voiture intelligente était une voie sans issue. J'aime trop conduire pour laisser une machine s'en occuper. Seulement, ne plus devoir conduire permet d'avoir plus de temps à soi. Au volant, le conducteur sera sous peu plus occupé par son smartphone. Et les avantages de ces chauffeurs sont considérables. L'avantage de la sécurité, tout d'abord. Un robot ne roule pas en état d'ivresse, ne se retourne pas pour calmer les enfants à l'arrière, n'a pas sommeil. En clair, le programme est un conducteur beaucoup plus sûr, et va à l'évidence concourir à réduire les risques d'accident. Ce à quoi s'ajoutent pas mal d'autres avantages, au nombre desquels : fluidifier la circulation plus fluide ; supprimer les questions de limite d'âge ou de santé ; ne jamais se tromper de route... Je comprends maintenant pourquoi Tesla et autres travaillent dessus. En tout cas, ce congrès en Ecosse m'aura décidément bien fait rêver. D'ailleurs, je vous mets en lien l'agence qui l'a mis sur pied : j'ai bien aimé l'organisation carrée.A lire sur le site internet de In Ecosse.

Posté par pfarlano à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2019

Une restructuration tardive

Dernièrement, la patience des régulateurs vis-à-vis de Deutsche Bank s’est épuisée. Les responsables de la Banque centrale européenne, la principale autorité de surveillance du prêteur, ont mis en doute la logique d'une fusion avec la société rivale Commerzbank AG, car ils avaient des entretiens exploratoires plus tôt cette année. La combinaison n’aurait pas corrigé les inefficacités de la banque d’investissement. Les sociétés ont finalement abandonné les discussions parce que les risques d'exécution, les coûts de restructuration et les exigences de fonds propres l'emportaient sur les avantages d'une fusion, ont indiqué les banques. Les responsables de la BCE ont suggéré que le départ d'Achleitner serait dans l'intérêt de Deutsche Bank, selon Bloomberg News. Le président, dont le mandat prend fin en 2022, a jusqu'à présent retenu le soutien d'investisseurs, mais il est devenu évident que le maintien de la banque d'investissement plus ou moins intacte n'était plus une option. Au cours des dernières semaines, les détails du plan ont commencé à faire surface dans les médias. Les investisseurs ont semblé apprécier ce qu'ils ont entendu, poussant le cours de l'action à la hausse de 20% au cours des 30 jours avant le 5 juillet. Avec le dévoilement de la restructuration le 7 juillet, on s'est rendu compte que toute restructuration à ce stade ferait face à de multiples défis. Dans le cadre du remaniement de Deutsche Bank par Sewing, le bilan de la société devrait se réduire considérablement. Les actifs non gérés, principalement des actifs de négociation, seront transférés dans une «mauvaise banque», une unité distincte qui gérera et, éventuellement, supprimera ces avoirs non désirés. Environ 280 milliards d'euros de l'exposition dite à effet de levier associée à ces activités devraient être réduits dans trois ans. Cela devrait contribuer à améliorer le ratio d’endettement à 5%, contre 3,9% fin mars, et permettre à la société de restituer du capital à ses actionnaires. Alors que certains actifs disparaîtront avec l'expiration des contrats, d'autres seront vendus. Cela rendra la banque allemande vulnérable si elle ne parvient pas à obtenir les prix qu’elle espère, bien que la direction ait assuré aux actionnaires que ses hypothèses étaient prudentes. On ignore l’effet de tous ces changements sur, par exemple, la gestion de la richesse les clients du secteur de la gestion et de la banque d’investissement souhaitant effectuer des opérations sur plusieurs classes d’actifs. De même, le recul des transactions sur les taux peut nuire aux opérations bancaires restantes: les clients peuvent choisir de prendre une plus grande partie de leurs affaires. En bref, l'attrition des revenus peut être plus importante que celle attendue par l'entreprise. Il est loin d’être certain que la banque pourra augmenter les revenus des activités qu’elle entend conserver d’environ 2% par an jusqu’en 2022, une hypothèse essentielle dans la voie de la rentabilité. Cousu a passé trop de temps à coudre, et sa révision prévoit une réduction supplémentaire des coûts de 25%. La banque paiera moins en compensation, mais vise également à réduire les dépenses en technologies de l'information et en consultants. Pour éviter que les actionnaires ne paient pour la réorganisation, Deutsche Bank a convenu avec les autorités de réglementation de réduire son ratio de fonds propres de base Tier 1, sa principale mesure de la solidité financière. Le capital et les revenus devraient s’aggraver avant de s’améliorer, Coudre ne avoir beaucoup de marge de manœuvre. Et si les conditions du marché empirent? La BCE devrait réduire ses taux dès cet été et davantage d'assouplissement quantitatif est également à l'ordre du jour. Le redémarrage radical de Sewing est ce dont la société avait désespérément besoin. Mais le temps n’est pas de son côté.

Posté par pfarlano à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2019

Une division américaine

Il y a peu, j'ai participé à un séminaire où j'ai pu parler de la division qui règne aux Etats-Unis. La plupart des participants étaient amusés par le micmac qui est actuellement à l'oeuvre en Amérique. Mais c'est selon moi faire l'impasse sur le grave problème que pose cette élection. On peut dès maintenant certifier que le candidat élu sera d'emblée désapprouvé. Beaucoup d'américains désavouent Donald, mais nombre d'entre eux n'apprécient pas pour autant dans leur coeur la candidate démocrate. Les raisons du rejet de Trump semblent plutôt flagrantes : ses allégations sont clairement discutables. Le refus d'Hillary Clinton est cependant un peu plus complexe. Le sexe n'est en rien responsable. C'est son manque de chaleur qui rebute les électeurs. En bref, les deux prétendants ne parvient à convaincre, même dans leur propre famille. Le 45ème président, qu'il soit homme ou femme, sera de fait logiquement affaibli, et n'aura donc pas une solide marge de manoeuvre assez faible. L'Amérique sera divisé et durablement paralysé. Certains considérent que cette situation sera une opportunité pour les autres nations de s'imposer, mais pour ma part, que ce poids lourd soient affaiblis pose question. Mais réduire ce problème aux Etats-Unis serait malhonnête : un problème identique va se poser sous peu dans notre pays. Aux prochaines élections, aucun candidat ne semble être capable de se dégager. Il n'y a de voir combien il y a de candidats aux primaires pour examiner à quel point ces élections vont être compliquées. Le contexte est donc la même qu'aux Etats-Unis. Et que deux puissantes nations soient diminuées en même temps à une époque où le djihadisme commande une unité entre les nations ne manque pas d'être vraiment inquiétant pour les années à venir.En tout cas, j'ai été séduit par ce colloque à Olso était vraiment impeccable. Voilà d'ailleurs le site de l'agence à qui nous avons fait appel, si vous devez un événement de ce genre. Pour en savoir davantage, je vous recommande la lecture du site sur ce séminaire qui est très bien élaboré sur ce sujet.

Posté par pfarlano à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2019

Du fun au présent

La vie, c'est pas du gâteau, disait Mano Solo. Il avait tort : la vie, c'est un cheesecake, doublé d'un fondant au chocolat, triplé d'une charlotte aux fraises, avec deux boules vanille et supplément chantilly ! Et il y a peu, je m'en suis offert une bonne tranche : je me suis offert un vol en avion de chasse à Reims. Et cette tranche-là, je ne suis pas près de l'oublier ! Cette expérience extraordinaire m'a pourtant fait pas mal gamberger. C'est tout simplement dément, de constater comme l'existence humaine a été bouleversée depuis le XIXe siècle. Pour nos aïeux, la vie se réduisait pour l'essentiel à cultiver la terre. C'était une vie rêche où l'on ne mangeait pas toujours à sa faim, et où la vie ne tenait qu'à un fil. Chaque périple se faisait généralement à pied, et prenaient un temps incroyable. Maintenant, nous vivons deux fois plus longtemps que nos ancêtres ; nous en sommes à devoir faire régime, partons en vacances, pouvons chatter avec des gens à l'autre bout du monde. Nous mangeons asiat', mangeons de la glace. Ca n'a plus rien à voir ! L'humanité a connu durant très longtemps une vie difficile, mais est passé en un bref laps de temps à une existence de faste ahurissante. Bien évidemment, ce n'est pas la panacée : les richesses sont injustement réparties. Mais nous devrions tout de même mesurer notre existence, plutôt que de sans cesse convoiter ce que les autres ont. Nous sommes véritablement vernis de vivre à notre époque ! Et notre standing de vie n'a de cesse de s'étendre. Qui aurait imaginé, il y a trente ans à peine, que nous aurions la possibilité de accomplir un vol en avion de chasse pour se détendre ? Voilà d'ailleurs le site où j'ai trouvé mon vol, si vous voulez creuser la question, je vous mets en le site du prestat'. Ceci dit, même si la virée est colossale, il vaut mieux ne pas être cardiaque. Pour plus d'informations, allez sur le site de ce vol en avion de chasse.

aviondechasse (26)

Posté par pfarlano à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2019

Arreter les bétises

La scène remonte à une semaine. Alors que chaque ministre est invité à prendre la parole à tour de rôle, le ministre du Budget met sur la table la réforme de la fonction publique et de l’Etat, prévue depuis l’année dernière. Suite à ces propos, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, dégoupille : « Il faut peut-être arrêter les bêtises. On a déjà une crise sur les bras, on ne va peut-être pas y rajouter les fonctionnaires ! ». Avant de poursuivre, en plaidant la cause de ces derniers : « Les agents de l’Etat ne sont pas forcément des technocrates, ils sont aussi des aides-soignants, infirmières, douaniers, policiers, etc. Il ne faudrait pas aggraver la situation ». Le Drian, futur Premier ministre ? Une sortie largement soutenue par plusieurs autres ministres, plutôt issus de la gauche, comme l’indique Europe 1. De là à y voir une future nomination à Matignon, il n’y a qu’un pas. En effet, certaines personnalités font campagne pour que le ministre des Affaires étrangères prenne la place d’Edouard Philippe à la tête du gouvernement, rapporte Europe 1, même si le principal intéressé affirme qu’il n’en est pas question. Selon des informations d’Europe 1, celui qui reste le ministre le plus populaire du gouvernement a pu se montrer très critique envers l’entourage présidentiel qu’il juge déconnecté. Il juge aussi que le balancier politique penche trop à droite. Votre réforme du Bac est passée sans heurts, alors que Xavier Darcos ou François Fillon avaient dû retirer leurs projets face aux mécontentements. Elle correspond à un besoin ressenti par la société. C’est la preuve qu’il est possible d’obtenir un consensus autour de transformations indispensables à la modernisation de la France. Les consultations menées auprès de 40 000 lycéens et de l’ensemble des acteurs ont été cruciales. Les enquêtes nous montrent que les lycéens adhèrent massivement à cette réforme, qui leur ouvre de grandes possibilités de choix. Le nouveau bac et la suppression des séries S, ES et L, vont leur permettre de mieux engager leurs études supérieures. Les élèves qui entrent cette année en seconde seront les premiers à en bénéficier. Allez-vous réformer le collège? Je ne souhaite pas bouleverser l’ensemble du système, ni faire des réformes pour faire des réformes. Nous avons instauré le dispositif «devoirs faits» dans tous les collèges afin de répondre à l’exigence pédagogique et pour compenser les inégalités familiales. Plus de 515 682 collégiens en ont bénéficié, soit 25% d’entre eux. Là encore, il y avait du scepticisme sur la mise en œuvre, elle s’est réalisée et va s’approfondir cette année. ] Laetitia Casta se déshabillerait devant lui, ça ne lui ferait rien. » Depuis, le conflit s’est apaisé et sa sulfureuse belle-fille est même devenue son amie. Si la relation entre Brigitte et Emmanuel Macron a longtemps été critiquée, ce ne sont pas ces attaques qui ont particulièrement blessée Françoise, mais les rumeurs d’homosexualité qui ont commencé à courir sur le chef de l’État. Ce qu’Anne Fulda n’a pas manqué de raconter dans Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait : « Elle a dit à son fils : “Mais tu vas démentir ! ” Il lui a rétorqué : “Mais non, maman, répondre ne ferait qu’alimenter cette rumeur infondée et dans intérêt.” » Il a pourtant décidé de l’évoquer publiquement lors d’un meeting. Emmanuel Macron n’a jamais vraiment parlé des rapports qu’il entretenait avec sa mère, préférant s’attarder sur sa femme, ses petits-enfants et sa grand-mère qu’il idolâtrait tant, comme il l’avait raconté dans son propre ouvrage, Révolution. Mais le 14 mai, jour de son investiture, Françoise Noguès était présente au côté de son ex-époux Jean-Michel pour venir féliciter ce fils à qui tout réussit. « Je me suis réveillée, je n’y croyais pas. Je ne savais plus si j’étais dans un rêve… », a-t-elle avoué à Paris Match après l’élection d’Emmanuel Macron. Aujourd’hui, Françoise Noguès a réussi à garder la place qu’elle pensait avoir perdue dans le cœur de son fils.

Posté par pfarlano à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 avril 2019

J'adore le jet ski

Une semaine où l'on ne sent pas l'adrénaline couler à flot dans ses veines est une semaine grisâtre, le week-end dernier, j'ai essayé une activité nautique qui m'était encore inconnue : le jet ski. Mon aventure a eu lieu à la mer, et  j'y ai eu mon lot de fun. La force du jet ski, c'est qu'on peut s'éclater sans passer par un long apprentissage. On maîtrise la machine en quelques minutes et on bénéficie immédiatement des sensations. Cependant, dès lors qu'on souhaitepousser plus loin dans la technique, et ça peut demander pas mal d'efforts. Du coup, cette activité se destine aussi bien aux débutants qu'aux perfectionnistes. Alors concrètement, comment ça se passe ? Nous étions six néophytes pour cette randonnée insolite. Nous avons enfilé nos combinaisons, puis nous avons rejoint nos bolides, de bons gros jet skis bien nerveux. Le moniteur nous a expliqué les règles de sécurité à respecter. En terme de conduite, ça n'avait rien de bien compliqué : il y avait un fil qui rattachait le bolide au pilotepour stopper les gaz en cas de perte de contrôle. Du coup, pas de risque de se retrouver à l'eau et de voir le jet ski poursuivre sa route ! Après ça, on a finalement décollé. C'était magique : le vent sur le visage, les vagues qui se transforment en pentes, le sentiment de puissance... C'est vraiment plaisant, et ce d'autant plus qu'on se sent en sécurité. A pleine puissance, le plaisir est tellement intense que je ne pouvais m'empêcher de sourire comme un ahuri. C'est à l'évidence un sport épatant, même pour une première fois. Dans l'ensemble, c'est avant tout une question de souplesse. Si l'on part comme une furie, on a des chances de se retrouver à la flotte. Il faut manier l’engin avec délicatesse afin de ressentir une véritable sensation de glisse sur l’eau. Mais on prend vite le coup de main et ça devient vite du fun à l'état pur. En bref, si vous cherchez un sport qui sort du lot à faire cet été, le jet ski est une bonne solution. Je vous mets en lien le prestataire par lequel je suis passé pour cette randonnée en jet ski à la mer, pour ceux vont par là l'été prochain. Pour plus d'informations, allez sur le site de ce de location de jetski à Saint-Cyprien et trouvez toutes les informations.

Posté par pfarlano à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2019

La ruine de Chavez

Le pays le plus riche d'Amérique du Sud, rebaptisé par Chavez République Bolivarienne du Venezuela, s'enfonçait lentement mais surement dans une crise économique et politique incroyable. Le patronat alerta, la population commença à s'exciter et Chavez ne trouvera rien de mieux que de désigner comme coupable les pétroliers. Des manifestations éclateront un peu partout et seront matées dans la plus grande violence par les forces armées restées loyales à Chavez pourtant incarcéré quelques heures. 300 morts au compteur de ces manifestations. Un deuxième mandat qui permettra à sa fille de devenir la personne la plus riche d'un pays qui peu à peu sombrait dans le socialisme " bolivarien " cher au cœur de notre France Insoumise. La suite, une nouvelle fois, on la connaît. Chavez crèvera et sera honoré par toute l'Internationale Socialiste, dont l'Iran, dont le gouvernement Français. Hollande enverra un ministre saluer la mémoire de Chavez et Mélenchon s'avouera inconsolable. Chavez sera remplacé par tout aussi pire: Nicolas Maduro. Ce dernier sera élu en avril 2014 et on assistera dès lors à la déliquescence et l’effondrement du pays dans une crise économique infernale. Les pétroliers ne sortiront plus du port. A ce jour, en moins de deux mois de contestation populaire, la police de Maduro a tué près de deux cent manifestants. Par balles ou à coups de matraque et de grenades. L'ONU se contentant de " condamner l'usage excessif de la force publique ". L'inflation avoisine les 300 % selon les autorités locales et 700% selon le FMI. Aujourd'hui et après 25 ans de révolution bolivarienne, il ne reste plus rien du Venezuela que j'ai connu.

Posté par pfarlano à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2019

Le parfum du bonheur

Le printemps est à l'horizon, mais si les longs et sombres journées d'hiver vous laissaient fatigué, irritable et démotivé? L'aromathérapie offre un répit aux âmes stressées avec une gamme d'huiles essentielles pour vous sortir du marasme et vous aider à accueillir 2018 avec une nouvelle attitude positive. Toute huile essentielle de la famille des agrumes éveillera votre moral d'un seul coup. Mais atteignez le CITRON (Citrus limon) lorsqu'un peu d'énergie supplémentaire est nécessaire. Optimiste et lumineux, le citron est un véritable rayon de soleil dans une bouteille. Next up est l’une des huiles d’agrumes les plus efficaces pour le traitement de l’orange sanguine mélancolique. Bien qu’elle partage le même nom latin que sa soeur orange douce, Citrus sinensis, l’orange sanguine est souvent choisie pour ses arômes plus complexes et ses qualités antidépressives. Un autre agent de restauration à base d'agrumes, LIME (Citrus aurantifolia) ajoute une touche d'élasticité aux mélanges anxiolytiques, avec des propriétés chimiques naturelles qui agissent comme un tonique pour ceux qui luttent contre le stress chronique. Diffusez plusieurs gouttes de citron, citron vert et sang orange le matin pour commencer la journée avec un coup de pouce aromatique. Comme ce sont des notes de tête, le parfum peut se dissiper rapidement; mélangez donc quelques gouttes de chaque dans une lotion pour le corps non parfumée et appliquez-la après la douche matinale pour maintenir le parfum acidulé et heureux un peu plus longtemps. MELISSA (Melissa officinalis), ou mélisse, a un arôme citronné avec une touche de vert, presque comme si cela signifiait que votre esprit était déterminé à se défendre. C'est aussi un excellent antidépresseur. Trempez les herbes séchées pour faire du thé à la mélisse et pour un après-midi apaisant. Et ajoutez quelques gouttes de cette huile essentielle réparatrice rare à une boule de coton et glissez-la dans votre taie d'oreiller avant de vous mettre au lit pour apaiser l'esprit et favoriser un sommeil réparateur. Le choix parfait de la famille des huiles essentielles à base de plantes est CLARY SAGE (Salvia sclarea). Le nom anglais clary provient du latin sclarea, dérivé de clarus, le mot pour «clear». C’est ce que fait cette huile terreuse et boisée: elle élimine les humeurs orageuses. Puisque l'arôme peut être un peu fort pour certains, mélangez la sauge sclarée à une huile d'agrumes pour masquer l'odeur tout en profitant de ses propriétés euphorisantes, qui aident à combattre le blues. En parlant de blues, de négativité diffuse avec BLUE TANSY (Tanacetum annuum), une huile essentielle à base de plantes avec une légère nuance florale douce qui, comme l’orange sanguine, ajoutera plus de substance et de profondeur à vos mélanges. L'huile de Tanaisie bleue tire sa couleur inhabituelle de cobalt de l'un de ses composants, appelé chamazulène. Assurez-vous de choisir la bonne huile, PAS la Tanaisie (Tanacetum vulgare), qui peut être toxique. La vraie tanaisie bleue a des propriétés chimiques complètement différentes et des avantages précieux en aromathérapie. Aucune liste d’huiles essentielles anti-stress n’est complète sans LAVENDER (Lavandula angustifolia), idéal pour apaiser l’anxiété et apaiser les émotions. Qu'elle soit inhalée ou appliquée localement, la lavande a une qualité sédative qui instillera un sentiment de paix. L'huile essentielle de lavande est universellement utilisée par les aromathérapeutes pour améliorer tout mélange, mais surtout ceux visant à équilibrer l'ambiance et à élever l'esprit. Combinez quelques gouttes de lavande à la tanaisie bleue et diffusez dans l’air pour aider à dissiper l’anxiété et créer une atmosphère douce. Pour plus d'informations, allez sur le site de cette session pour créer son parfum à Lyon.

Posté par pfarlano à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2018

Acheter un avion aux enchères

L'enchère est l'un des meilleurs endroits pour acheter un avion de qualité presque neuve à un prix très inférieur à la valeur au détail. Souvent, les avions de marque et de qualité supérieure (Cessna, Beechcraft, Piper, etc.) deviennent des biens publics ou bancaires lorsque leurs propriétaires ne sont pas en mesure de payer leurs dettes et doivent être vendus rapidement pour éviter des coûts de stockage et de maintenance substantiels. De ce fait, il est parfois possible d'obtenir des avions de qualité, presque neufs, à hauteur de 80 à 90% du prix de vente au détail. L'achat d'un avion est une initiative majeure et doit être fait avec les soins appropriés. Cela est particulièrement vrai si vous êtes un inexpérimenté et / ou un premier acheteur. Les sommes en jeu sont proches de ce que l'on paye pour une maison, de sorte que, tout comme pour l'immobilier, obtenir une expertise est le moyen le plus sûr de procéder. Cependant, cela coûte assez cher et tout le monde n'a pas l'intention d'en faire autant, surtout lorsqu'il s'agit d'acheter un avion léger. Afin d'aider les primo-accédants, j'ai rassemblé les 10 principaux éléments à prendre en compte lors de l'achat d'un avion lors d'une vente aux enchères. Beaucoup d'entre eux sont similaires aux recommandations concernant l'achat d'une voiture d'occasion et, en fait, les pilotes expérimentés abordent essentiellement les achats d'avions de la même manière. Cependant, il y a quelques points spécifiques à l'avion auxquels vous devez faire attention. 10) Obtenez une copie du certificat de type FAA pour l'avion qui vous intéresse. Sur Internet, vous pouvez en obtenir un sur http://www.faa.gov/aircraft. Vous trouverez ici toutes les spécifications concernant les moteurs, les hélices, le poids brut, le poids à vide, les vitesses, etc. applicables aux aéronefs. Informez-vous également à l'AOPA (Association des propriétaires et pilotes d'avion). Ils ont beaucoup d'informations détaillées, des forums et des guides sur l'achat d'avions d'occasion, tous accessibles moyennant une cotisation annuelle de 39 dollars. 9) Examinez l'historique de la maintenance. Des examens mécaniques réguliers auraient dû être effectués. Portez une attention particulière aux heures de moteur, à l'équipement, aux consignes de navigabilité (AD), à l'historique des dommages, à la peinture et à l'intérieur. Assurez-vous de demander le nombre de propriétaires précédents. Plusieurs propriétaires antérieurs sont susceptibles d'indiquer des problèmes antérieurs avec l'avion. 8) Demandez aux propriétaires du modèle d'aéronef que vous êtes attentif aux défauts fréquents et aux éléments à surveiller lors de la prévisualisation. Cela se fait mieux sur l'un des grands forums d'aviation en ligne tels que http://www.totalpilot.com ou http://www.airplanes.com. 7) Si vous trouvez un bon candidat, il est temps d'effectuer une inspection visuelle approfondie. Assurez-vous de vérifier les entretoises (sont-elles également déployées?), Les ailes (corrosion, rivets lâches), les volets (rouille?), Les ailerons (jeu anormal si vous poussez légèrement?), Les portes et les fenêtres piste, fissures?), moteur (monté solidement, toute fuite, système d'échappement ok?). 6) Si possible, faites démarrer le moteur et vérifiez son fonctionnement. Des irrégularités dans le son? Fumée bleue provenant du tuyau d'échappement (l'huile peut signifier que le moteur est usé)? Fumée blanche excessive (peut-être que le liquide de refroidissement fuit)? 5) Lorsque vous achetez des avions aux enchères, commencez par observer. Assister à l'aperçu (généralement tenu un peu avant la vente aux enchères et ouvert au grand public). Restez au frais pendant la vente aux enchères et décidez de ce que vous voulez enchérir au préalable. Ne jamais entrer dans une guerre d'enchères, c'est un moyen infaillible pour le remords de l'acheteur. 4) Méfiez-vous des réclamations trop bonnes pour être vraies. Lors d'une vente aux enchères, les chances sont qu'elles ne sont que cela - pas vrai. La responsabilité pour un vendeur lors d'une enchère publique est relativement faible, et deux mots puissants - "TEL QUEL" - libèrent fondamentalement le vendeur de toute responsabilité. C'est à vous de les identifier sur des déclarations essentielles et de vous méfier de toute promesse scandaleuse. 3) Si vous gagnez l'offre, insistez sur un contrat écrit et demandez que tous les chiffres et réclamations importants soient mentionnés (par exemple, sur les propriétaires ou les réparations antérieurs, les heures de fonctionnement du moteur ou la durée de validité de l'avion). N'oubliez pas que le prix que vous payez est généralement plus élevé que l'enchère gagnante. La plupart des ventes aux enchères comprennent une prime de 5 à 10% pour l'acheteur. 2) envisager d'acheter une assurance titres ainsi qu'une assurance accidents et responsabilité. Nous venons de toucher aux points principaux de l'achat d'un bon avion, et il reste encore de nombreux problèmes qui restent à découvrir jusqu'à l'achat. 1) Ne soyez pas trop pressé. En ce qui concerne certains avions vendus aux enchères, vous aurez peut-être l'impression d'avoir une bonne affaire, mais en réalité, le marché est assez vaste et les opportunités sont nombreuses. Il est préférable de commencer par observer quelques enchères pour avoir une idée du processus et de ne commencer à enchérir que lorsque vous avez une bonne idée du marché. Davantage d'information sur cette activité de ce vol en ULM à Soulac en surfant sur le site web de l'organisateur.

Posté par pfarlano à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2018

Un monde sans guerre

Pour les baby-boomers dont les rêves d’enfance étaient Paris et Hong Kong plutôt que Narnia et Hobbiton, la série de livres illustrés This Is de Miroslav Šašek offrait un tapis magique pour les y conduire. À l'origine de This is Paris, publié en 1959 par la firme britannique W. H. Allen, l'artiste tchèque exilé a tracé un parcours idiosyncratique, saturé de couleurs primaires, à travers le monde du milieu du XXe siècle. Au total, il a produit 18 Baedekers illustrés au crayon et à la gouache surdimensionnés, dont This Is San Francisco, This Is Israel et This Is the United Nations. Les livres ont été traduits dans de nombreuses langues, notamment le français, l'allemand, l'italien, l'espagnol, le finnois, le coréen et le japonais. En 2003, Rizzoli a réédité les premiers livres de la série avec l’idée apparemment fantaisiste de commercialiser un ensemble de guides de villes et de pays vieux d’un demi-siècle sur la génération la plus globalisée de l’histoire. À ce jour, 17 des 18 originaux ont été réimprimés. Plus d'un million d'exemplaires ont été vendus depuis. L’attractivité de Šašek aujourd’hui est rétro chic au milieu du siècle: des représentations de lieux tout à fait modernistes, exécutées avec le regard exigeant d’un ethnographe et la verve de l’adman. Ouvrir un livre This Is, c'est se retrouver à Nazareth, sur une piste sinueuse et ensoleillée, sur la piste d'un homme vêtu de kaffiyeh et monté sur un âne. Ou escaladez le Victoria Peak dans un téléphérique de Hong Kong, l'inclinaison étant si raide qu'elle vous repoussera dans le siège en bois. Les rendus architecturaux sont rigoureusement précis: la cathédrale Saint-Paul possède le bon nombre de colonnes, telle que vue de Ludgate Hill. La fantaisie est encyclopédique. Dans les rues de la ville de Šašek à Rome, des trams, des Vespas, des taxis encombrés de bagages, des trolleybus accrochés à des câbles électriques, des voitures tirées par des ânes et des automobiles de toutes les époques (y compris un minuscule, qui n’a pas été fabriqué à Détroit), qui ressemble à un de ces enfants de voitures de jouet pédale dans leurs allées). Šašek était un cornemuseur pour les enfants qui l'avaient lu il y a un demi-siècle. À une époque où les voyages internationaux étaient une télévision de luxe et en couleurs loin d'être universelle, les livres This Is ont ouvert un portail depuis la bibliothèque de l'école élémentaire vers le vaste monde. Le guide est l'auteur pimpant - «mince, bien taillé et pétillant comme un verre du meilleur champagne français», comme l'a décrit un intervieweur. Šašek se dirigea - se dirigeant résolument vers sa destination, un portefeuille marbré sous le bras - sur la page de garde. Sur la dernière page, il est à nouveau transformé par son parcours. Un séjour à Londres fait de lui un citadin, avec son quilleur, sa pipe et son parapluie enroulé. À la fin d’un voyage en Israël, il s’enfuit dans le ventre de la baleine de Jonas. Avec l'aimable autorisation de Rome, il est transmuté en mosaïque, habillé de toge, toujours accroché au portefeuille.

Posté par pfarlano à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]